Artisan chocolatier-confiseur

Chocolatier
L’artisan chocolatier-confiseur invente et fabrique des produits dérivés du cacao et du sucre. Il s’occupe de l’intégralité de la chaîne de production et de commercialisation des chocolats et des confiseries : choix des matières premières, préparation, garniture, cuisson et décoration, conditionnement et commercialisation.

L’artisan chocolatier-confiseur surveille les dosages de cacao, de sucre, de lait ou de crème, d’alcool, d’amandes et de noisettes qui sont ses matières premières de base. Il connaît parfaitement la réaction de ses produits à la chaleur. Il maîtrise les opérations de tempérage, trempage, enrobage et les différentes techniques de cuisson.

Il respecte des règles d’hygiène très strictes pour la fabrication des produits mais aussi pour l’entretien de ses équipements et de ses locaux.

En parallèle de tous ces savoir-faire et connaissances techniques, l’artisan chocolatier-confiseur doit être créatif dans la recherche de nouvelles formes et la recherche de l’esthétique. Il doit par ailleurs être à l’écoute des attentes de ses clients afin de les servir au mieux.

Statut :

L’artisan chocolatier-confiseur travaille dans les secteurs de l'industrie, de la grande distribution et pour des chaînes hôtelières internationales. Il peut également avoir sa propre marque et son propre réseau de boutiques.

Profil du chocolatier :

Habileté manuelle, minutie, sens de l’esthétisme, créativité, sens commercial

Formations :

Salaire du chocolatier :

Un artisan chocolatier-confiseur débutant gagne le SMIC. Après avoir acquis plus d’expérience et avoir confirmé ses compétences, il peut prétendre à un salaire de 1500 à 1600 euros par mois. S’il crée son entreprise, l’artisan chocolatier-confiseur devient commerçant artisan. Il peut alors prétendre à un salaire allant de 3000 à 4000 euros par mois.

Langues