Comment financer sa reconversion professionnelle en pâtisserie ?

19 novembre 2018
Devenir patissier
Une reconversion professionnelle, c’est un investissement. Et comme dans un projet immobilier, avant de vous tourner vers la banque, il est important de savoir combien vous devez demander et quelles seront vos capacités de remboursement une fois que vous serez un professionnel de la pâtisserie. Suivez le fil en 3 étapes et vous y arriverez !

Évaluer pour mieux demander

Avant de réfléchir à obtenir les fonds, il est important que vous commenciez par évaluer le coût global de votre formation c’est à dire, les frais de scolarité de votre formation en pâtisserie, le coût de la vie en attendant l’obtention de votre diplôme, les frais de lancement de votre entreprise (si vous souhaitez vous établir en tant qu’indépendant) et enfin d’évaluer quels seront vos revenus si des fonds sont à rembourser. Une fois ces évaluations faites, vous pourrez vous orienter vers les solutions suivantes.

Lever des fonds si vous êtes salarié

Utiliser son Compte Personnel de Formation (CPF)

Chaque salarié est titulaire d’un Compte Personnel de Formation (CPF) dès son entrée dans la vie active. Ce compte permet de cumuler des heures de formation acquises et d’être autonome quant à leur utilisation. Le CPF remplace le DIF (Droit Individuel à la Formation). Il accompagne son propriétaire durant toute sa vie professionnelle. Le salarié conserve ses droits à la formation même s’il est au chômage ou change de travail.

Le salarié peut cumuler sur ce compte jusqu’à 150 heures de formation (24 h/an jusqu’à l’obtention de 120 heures de formation, puis 12 h/an jusqu’à 150 heures). Il peut utiliser ses heures de formation sur son temps de travail ou, s’il le souhaite, sur son temps personnel.

Pour l’utiliser, vous devez formuler une demande écrite auprès de votre employeur ou de l’OPCA dont votre entreprise dépend. C’est d’ailleurs cet organisme qui prendra en charge les frais de votre formation.

Utiliser le Congé Individuel de Formation (CIF)

Le Congé Individuel de Formation (CIF) permet de prendre un congé financé pour se former. Il dure au minimum 30h et ne peut excéder une année pour les formations à temps complet et 1200h pour les formations à temps partiel.

Pour y avoir recours, vous devez faire une demande écrite à votre employeur qui prendra la décision de l’accepter ou non. Cette demande doit être faite minimum 4 mois avant le début de la formation si celle-ci dure plus de 6 mois à temps plein et 2 mois avant si elle dure moins de 6 mois et qu’elle s’effectue à temps partiel.

Le CIF est pris en charge par le Fongecif (organisme d’accompagnement, d’information, d’orientation et financeur d’actions de formation) et les organismes paritaires agréés par l’État.

Lever des fonds si vous êtes demandeur d’emploi

Les aides des conseils régionaux

Les conseils régionaux peuvent prendre en charge les frais de formation de leurs concitoyens. Chaque conseil régional a ses propres critères d’évaluation des projets professionnels déposés. Vous pouvez être orienté à ce sujet par Pôle Emploi, une mission locale ou une structure d’insertion.

L’aide individuelle à la formation

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF) permet aux demandeurs d’emploi de bénéficier d’un complément financier pour suivre une formation. Pour le solliciter, vous devez retourner le formulaire de demande d’AIF à Pôle Emploi.

Salons formations institut culinaire de france
05 octobre 2019

Venez à la rencontre des équipes d’Institut Culinaire de France !

Les équipes d’Institut Culinaire de France participent régulièrement à des salons. Profitez de ces occasions uniques pour poser toutes vos questions sur les formations, les emplois du temps et les débouchés professionnels.

icf réunion d'information
18 septembre 2019

Séance d’information et d’orientation à Institut Culinaire de France Bordeaux

L’équipe d’Institut Culinaire de France Bordeaux est très heureuse de vous accueillir le mercredi 18 septembre pour une journée de présentation d’Institut Culinaire de France. Au programme de cet après-midi : information et orientation autour des métiers et des formations proposées...

Portes ouvertes
Orientation
Nicolas Cloiseau Maison du Chocolat JF Aloisi
18 septembre 2019

Entretien avec Nicolas Cloiseau, Meilleur Ouvrier de France chocolatier

En 1993, Nicolas Cloiseau entre dans les cuisines de la prestigieuse Maison du Chocolat. D’abord ouvrier chocolatier, il vagabonde ensuite, de poste en poste avant d’être nommé, 20 ans plus tard, Chef créateur. Sacré Meilleur Ouvrier de France Chocolatier en 2007, il est aujourd’hui...