Boulanger-pâtissier : les 5 qualités indispensables selon Timothy Breton

Boulanger-pâtissier : les 5 qualités indispensables
Boulangerie pâtisserie ICF
La rigueur, la passion, l’attention… Quelles sont les qualités que doit avoir un boulanger ? Réponse avec Timothy Breton, chef pâtissier à la Boulangerie-Pâtisserie artisanale et créative Bo&Mie.

La rigueur

« Un boulanger-pâtissier doit être rigoureux dans la réalisation de ses pièces, la propreté, dans tout ce qui entoure son travail, même son attitude. Quand on exerce ce métier, on vit pâtisserie, on est tout le temps en train d’y penser. Personnellement, j’ai ça dans la tête 90% du temps, et cela nécessite beaucoup de rigueur au quotidien et de la patience ».

La passion

« Pour moi, un boulanger-pâtissier qui n’est pas passionné ne va pas durer. C’est un métier difficile, on ne compte pas ses heures, on travaille les jours fériés, pendant  les fêtes. Tous les moments de relâche pour les gens normaux sont des moments de travail intense pour nous. Et c’est la passion qui permet de tenir, qui vient alimenter ce métier ».

Quand on est pâtissier, on vit pâtisserie, on est tout le temps en train d’y penser !

L’attention

« Il faut être attentif à tout ce qui nous entoure, pour pouvoir s’en inspirer. Aujourd’hui, en boulangerie-pâtisserie, on n’a pas beaucoup de nouvelles créations, on a plutôt des interprétations. On ne crée rien, on a nos idées, on fait nos combinaisons, on interprète et ce travail d’interprétation n’est possible que parce qu’on a été attentif à ce que font les autres et ce qui nous entoure ».

Le partage

« Le partage est une des valeurs phares du métier. Les anciens avaient pour habitude de garder secrètement leurs recettes, aujourd’hui on est sur une toute autre dimension : on se donne nos recettes, on montre les photos de nos réalisations, on partage vraiment notre travail avec ceux qui le goûtent. Il n’y a plus cette notion d’égoïsme que l’on pouvait trouver autrefois, car on a compris une chose : ce n’est pas parce que l’on donne une recette que la personne réussira à la réaliser à l’identique, ou cherchera à nous copier. Si les gens veulent connaître nos secrets de réalisation, c’est parce qu’ils portent un intérêt à notre travail, et c’est très agréable ».

La curiosité

« La curiosité, et l’ouverture d’esprit sont des points forts pour les boulangers-pâtissiers. On s’ouvre, on goûte d’autres choses, on cherche à découvrir de nouvelles saveurs, de nouvelles façons de travailler, et c’est comme ça que l’on a nos idées. Aller vers les autres vous apporte toujours quelque chose, et vous permet de vous améliorer vous-même. C’est un échange permanent ».

Sophie de Bernardi - ICF
14 novembre 2019

4 choses à savoir sur Sophie de Bernardi, cheffe pâtissière du Café de la Paix

Sophie de Bernardi a la bougeotte. Cette jeune cheffe pâtissière n’a pas trente ans, mais elle a déjà foulé les cuisines des plus grands restaurants, travaillé dans des étoilés et ouvert un hôtel-restaurant à Fontainebleau. Aujourd’hui et depuis près de deux ans, la talentueuse...

Kyung Ran Baccon - Institut Culinaire de France
13 novembre 2019

Rencontre avec Kyung Ran Baccon, cheffe pâtissière exécutive à Institut Culinaire de France

Vice-championne du monde de pâtisserie, demi-finaliste du concours Meilleur ouvrier de France Pâtisserie 2015, Kyung Ran Baccon, est une véritable globe-trotter. Originaire de Corée du Sud, elle a travaillé en Arabie Saoudite, à Las Vegas ou encore à Séoul. Aujourd’hui, elle est...

icf réunion d'information
13 novembre 2019

Séance d’information et d’orientation à Institut Culinaire de France Bordeaux

L’équipe d’Institut Culinaire de France Bordeaux est très heureuse de vous accueillir le mercredi 13 novembre pour une journée de présentation d’Institut Culinaire de France. Au programme de cet après-midi : information et orientation autour des métiers et des formations...

Portes ouvertes
Orientation